Impromptu Networking

What, So What, Now What – W3

Examiner collectivement les progrès déjà accomplis et décider quels ajustements sont nécessaires

Qu’est-il possible de faire ? Vous pouvez aider des groupes à réfléchir sur une expérience commune de manière à consolider la compréhension collective et stimuler des actions coordonnées en évitant les conflits improductifs. Chaque voix peut être entendue tout en triant les idées et en définissant la nouvelle direction. La progression par étapes rend le procédé pratique : 1) rassembler les faits de « Ce qui Est »; 2) en saisissant la signification de ces faits par « Ce que cela induit »; 3) pour finalement établir les actions qui suivent logiquement avec « Et maintenant que faire ». Le cheminement collectif élimine la plupart des malentendus qui alimenteraient sinon les désaccords sur ce qu’il y a à faire. Voila !

Eléments Structurants  –  Spécifications Minimales


1. Présentation de la structure

  • Après une expérience partagée, demandez, « WHAT ? Qupi ? Qu’est-ce qui est arrivé ? Qu’avez-vous remarqué, quels faits ou observations sont apparus ? ». Ensuite, après avoir rassemblée toutes les observations saillantes, demandez « SO WHAT ? Et alors ? Pourquoi est-ce important ? Quels modèles ou conclusions pouvez-vous en tirer ? Quelles hypothèses pouvez-vous faire ? » Enfin, après que la compréhension du sens soit complète, demander, «  NOW WHAT ? Et maintenant quoi ? Quelles actions peuvent faire sens ? »

2. Organisation de l’espace et matériel nécessaire

  • Nombre illimité de groupes
  • Des chaises pour s’asseoir en petits groupes de 5-7 personnes; des petites tables facultatives
  • Du papier pour écrire des listes
  • Un paper-board peut être utilisé avec un grand groupe pour rassembler les réponses

3. Comment la participation est-elle régulée

  • Tout les participants sont inclus
  • Chacun a une égale opportunité de contribuer dans chaque groupe

4. Comment les groupes sont-ils organisés

  • .Seul
  • Par groupes de 5-7
  • Tous ensemble
  • Les groupes peuvent être des équipes existantes ou des groupes mélangés

5. Séquencement et distribution du temps

  • Décrivez les étapes et, si nécessaire, montrez l’Échelle d’Inférence (voir ci-dessous). Si le groupe rassemble 10-12 personnes ou plus petit, conduisez le fait faire un compte rendu avec le groupe entier. Autrement, scindez le groupe en plusieurs petits groupes.
  • Première étape : « WHAT ? / QUOI ? ». Les participants travaillent seuls 1 min sur : « Qu’est-ce qui est arrivé ? Qu’avez-vous remarqué, quels faits ou observations se sont détachés ? ». Ensuite, pendant 2-7 min les participants partagent en petit groupe ce qu’ils ont noté. 3-8 minutes au total pour cette étape.
  • Les faits importants sont collectés en petits groupes sont partagés avec le groupe entier et rassemblés. 2-3 min.
  • Si nécessaire, rappelez aux participants ce qui est inclus dans l’étape « SO WHAT ? ET ALORS ? ».
  • Deuxième étape : « SO WHAT ? / ET ALORS ? ». Les participants travaillent seuls 1 min sur : « En quoi est-ce important ? Quels modèles ou conclusions apparaissent ? Quelles hypothèses peut-on faire ? ». Ensuite, pendant 2-7 min les participants partagent en petit groupe ce qu’ils ont noté. 3-8 minutes au total pour cette étape.
  • Les modèles, hypothèses et conclusions saillants collectés en petits groupes sont partagés avec le groupe entier et rassemblés. 2-3 min.
  • Troisième étape : «  NOW WHAT ? / ET MAINTENANT QUOI ? ». Les participants travaillent seuls 1 min sur : « Et maintenant ? Quelles actions font sens ? ». Ensuite, pendant 2-7 min les participants partagent en petit groupe ce qu’ils ont noté. 3-8 minutes au total pour cette étape.
  • Les actions/décisions sont partagées, discutées et rassemblées avec le groupe entier. Des avis supplémentaires sont sollicités. 2-10 min.

 


POURQUOI FAIRE ? Buts

  • Construire une compréhension commune sur la manière dont les personnes développent des perspectives, des idées et des raisonnements différents vis-à-vis des actions et des décisions.
  • S’assurer que l’apprentissage est le produit d’expériences partagées : aucun retour d’information = aucun apprentissage.
  • Éviter de répéter les mêmes erreurs ou les dysfonctionnements à plusieurs reprises.
  • Éviter des disputes à propos de décisions basées sur un manque de clarté sur des faits ou sur leur interprétation.
  • Éliminer la tendance à sauter prématurément des étapes pour exécuter des actions, en laissant des personnes sur le bord du chemin
  • Présenter toutes les informations et les observations de façon transparente afin que tout le monde commencer au même point.
  • Souligner l’importance et la nouveauté de ce qui se déroule.
  • Construire la confiance et réduire la crainte en apprenant ensemble à chaque moment d’une expérience commune.
  • Saisir la signification de défis complexes de manière à libérer le potentiel d’action
  • Comprendre comment les questions sont plus puissantes que les réponses parce qu’elles invitent à une exploration active.

What

So What

Now What

Impromptu Networking

Examiner collectivement les progrès déjà accomplis

et décider quels ajustements sont nécessaires

(45 min.)

Bons Tuyaux & Chausse-Trapes

  • Pratiquez, pratiquez, pratiquez … alors What, So What, Now What? vous semblera comme respiration
  • Vérifier dans les groupes que des réponses appropriées sont apportées à chaque question (quelques groupes s’y perdent pour savoir à quoi correspond chaque catégorie) et partagez des exemples de réponses avec le groupe entier si nécessaire
  • Intervenir rapidement et clairement quand quelqu’un remonte trop rapidement l’Échelle d’Inférence
  • Apprécier les retours d’information francs et reconnaissez les
  • Donnez du temps pour faire faire un compte rendu – ne le banalisez pas, ne le précipitez pas
  • Établissez comme norme de faire les compte-rendu avec W3, même si c’est rapidement, à la fin de toute séance de travail

Variations

  • Pour la question « Quoi ? », passez du temps à trier les item qui apparaissent dans trois catégories : faits avec preuve, observations partagées et avis/opinion.
  • Ajouter la question « Que se passerait-il si ? » (What if?) entre les questions « Et alors ? » et « Et maintenant que faire ?
  • Pour la question « Et alors ? », classez les points abordés selon que ce sont : des modèles, des conclusions, des suppositions, des hypothèses académiques, des croyances

What, So What, Now What – W3

Exemples

  • Pour amplifier l’impact et la signification d’un événements, commencez une réunion avec W ³.
  • Pour faire faire un compte rendu d’une réunion qui produit des réponses complexes ou controversées.
  • Pour des groupes au sein desquels certaines personnes ont des avis forts et/ou dominent la conversation
  • Pour des groupes au sein desquels les personnes ont des difficultés à écouter d’autres personnes provenant d’environnements différents.
  • Pour éviter qu’un leader expliquent (souvent involontairement) aux participants que penser, quelles conclusions tirer ou quelles actions prendre
  • Comme pratique standard à la fin de toutes les réunions
  • Directement à la suite d’un événement choquant

Crédit: Les Liberating Structures ont été développées par Henri Lipmanowicz et Keith McCandless www.liberatingstructures.com

Version française : Frédéric de Verville / In Excelsis www.inxl.fr