Impromptu Networking

Appreciative Interviews(AI)

Découvrir les causes premières du succès pour s’en inspirer

Qu’est-ce qui devient possible? En moins d’une heure, un groupe de n’importe quelle taille peut établir la liste des conditions qui sont essentielles à son succès. En invitant les participants à partager les récits de réussites méconnues vous pouvez provoquer un élan spontané de changement positif et découvrir des idées performantes. Cet élan positif provient de la recherche de ce qui fonctionne bien maintenant, en mettant à jour les causes premières qui rendent le succès possible. Les groupes sont stimulés en partageant leurs expériences réussies au lieu d’être déprimés comme d’habitude par des conversations concentrées sur les problèmes courants. Les histoires provenant du terrain apportent les preuves concrètes de solutions locales, d’essais prometteurs et d’innovations déjà utilisées tout en fournissant des indications pour identifier ces succès. Vous pouvez ainsi surmonter la tendance des organisations à sous-investir dans le soutien humain qui engendre le succès alors qu’elles donnent trop d’importance aux moyens financiers et aux supports techniques.

Cinq Eléments Structurants  –  Spécifications Minimales


1. Invitation structurante

  • Demander, « Racontez s’il vous plaît l’histoire d’un challenge sur lequel vous avez travaillé avec d’autres et dont vous êtes fiers de ce que vous avez accompli. Quel en a été le déroulement et qu’est-ce qui a rendu ce succès possible ? Placez vous par paires, de préférence avec quelqu’un vous ne connaissez pas bien. »

2. Organisation de l’espace et matériel nécessaire

  • Nombre illimité de groupes
  • Des chaises pour que les gens s’assoient deux par deux et face à face; aucune table n’est nécessaire.
  • Du papier pour prendre des notes
  • Un paperboard pour noter les titres de récits et les causes de succès

3. Comment la participation est régulée ?

  • Tout les participants sont inclus.
  • Chacun a un temps et une égale opportunité de contribuer.

4. Comment les groupes sont-ils organisés ?

  • D’abord par paires, puis par groupes de 4.
  • Encourager les groupes à être divers..

5. Étapes et timing

  • Décrire les étapes et spécifier un thème ou le type d’histoire/d’expérience que les participants sont susceptibles de partager. 3 min.
  • En groupes de deux, chaque participant, à son tour, raconte une expérience réussie. L’autre participant l’interviewe en prêtant attention à ce qui a rendu le succès possible. 7-10 min. chacun; 15-20 min. au total.
  • Par groupes de 4, chaque personne retransmet l’histoire de son partenaire. Demandez aux participants de détecter les modèles et les conditions permettant le succès et d’en prendre note. 15 min.
  • Récolter avec le groupe en entier les enseignements utiles et les modèles sur un paperboard. Récapitulez si nécessaire. 10-15 min.
  • Utilisez 1-2-4-Tous pour discuter des questions suivantes : « Comment investissons-nous dans les modèles et les conditions qui favorisent le succès ? » Et « Quelles occasions voyez-vous pour le faire davantage ? » 10 min.

 

POURQUOI FAIRE ? OBJECTIFS

  • Générer une énergie constructive en s’appuyant sur des témoignages positifs.
  • Détecter et diffuser des connaissances tacites d’expériences réussies sur le terrain.
  • Révéler les moyens obtenir des réussites simultanées dans tout un groupe.
  • En attendant des comportements positifs, vous pouvez les amener à se réaliser (effet Pygmalion)
  • Susciter l’apprentissage de pair à pair, le respect mutuel et le développement communautaire du groupe.
  • Donner la permission d’explorer des challenges complexes ou embrouillés.
  • Créer un nouveau récit de groupe passionnant, par exemple, « Comment  créons-nous de l’ordre à partir du chaos ! »
  • Des entretiens répétés en cycles rapides peuvent mettre à jour des innovations locales qui sont positivement déviantes.

Appreciative Interviews (AI)

Impromptu Networking

Découvrir les causes premières du succès pour s’en inspirer

(1 h)

Bons Tuyaux & Chausse-Trapes

  • Prendre les malaises et les thèmes négatifs à rebours en demandant « Quand avons-nous réussi, même d’une façon modeste ? »
  • Débuter avec « Racontez-moi l’histoire d’un moment où… »
  • Demander aux personnes de donner un titre au récit de leur partenaire
  • Proposer de nouvelles interviews en paires  avant l’établissement de modèles.
  • Inviter les participants à remarquer quand ils émettent un jugement dans leur tète (ce qui leur semble bon ou mauvais) ou quand ils ont une idée sur la façon dont ils pourraient aider et, ensuite, « de laisser tomber cette idée » et surtout ne rien dire.
  • Partager les histoires et modèles avec tout le monde
  • Apprendre plus des praticiens d’Appreciative Inquiry à l’adresse appreciativeinquiry.case.edu/.

Variations

  • Répertorier graphiquement les titres des histoires/expériences et les conditions/modèles du succès sur un grand panneau mural.
  • Écrire et rendre public quelques-unes des histoires les plus inspirantes
  • Faire émerger des histoires qui aident les participants à appréhender comment un petit exemple de comportement permet d’aboutir à un grand changement de valeurs ou d’allocation de ressources – ou tous les deux! Donnez un exemple.
  • Repérer comment les histoires commencent à nourrir et donner vie à la vision du groupe
  • Former optionnellement des groupes de huit au lieu de quatre personnes.
  • Enchainer avec des Min Specs, en explorant « Ce qui doit » et « Ce qui ne doit pas » être fait pour assurer les réussites futures.

Appreciative Interviews (AI)

Exemples

  • Pour donner vie à une démarche Orientée Client avec des histoires relatant « Quand avez-vous une interaction créative et positive avec un client ? »
  • Pour revoir des cours d’université en demandant «  Quand un cours ou une expérience pédagogique a-t-il eu une influence profonde sur votre vie ? »
  • Pour rétablir les rapports d’un médecin avec un patient en demandant « Quand avez-vous pu accepter ouvertement la responsabilité d’avoir fait une erreur médicale ? »
  • Pour bâtir la confiance et donner le moral dans une ONG (organisation non gouvernementale) avec « Quand avez-vous éprouvé ici au bureau dans votre fonction le même esprit du corps que sur le terrain ? Qu’est-ce qui a rendu possible cet esprit de corps ? »
  • Pour regarder au-delà du lancement d’une initiative de changement en demandant « Quels sont les premiers succès sur le terrain qui peuvent orienter notre stratégie pour les deux prochaines années ? »

Crédit: Les Liberating Structures ont été développées par Henri Lipmanowicz et Keith McCandless www.liberatingstructures.com

Version française : Frédéric de Verville / In Excelsis www.inxl.fr