Impromptu Networking

1-2-4-Tous

Impliquer simultanément tous les participants d’un groupe pour faire éclore Questions, Idées & Suggestions

Qu’est-ce qui devient possible ? Vous pouvez inclure tous les participants immédiatement, quelque soit la taille du groupe. Vous pouvez générer bien plus rapidement que d’habitude des idées  meilleures et plus nombreuses. Vous pouvez puiser dans les connaissances et l’imagination du groupe qui, autrement, sont largement dispersées et restent cachées. Des conversations constructives et ouvertes émergent. Les idées et les solutions sont rapidement sélectionnées. Et, le plus important, les participants sont la source des idées, ce qui facilite le suivi et la mise en oeuvre. Nul besoin de « faire acheter » les stratégies. C’est simple et élégant !

Cinq Eléments Structurants  –  Spécifications Minimales

1. 1.Invitation structurante

  • Poser une question suite à la présentation d’un problème, à propos d’un problème à résoudre ou d’une proposition mise en avant (par exemple : quelles opportunités voyez- vous pour progresser à ce sujet ? Comment géreriez-vous cette situation ? Quelles idées ou actions recommanderiez-vous ?)

2. Organisation de l’espace et matériel nécessaire

  • Nombre de groupes illimité
  • De l’espace pour que les participants puissent travailler en face à face, par paires, et par quatre
  • De façon optionnelle, des tables et des chaises
  • Du papier pour que les participants notent leurs observations et leurs découvertes

3. Comment la participation est distribuée

  • Tous les membres du groupe sont inclus (mis à part le facilitateur la plupart du temps)
  • Chacun à la même opportunité de participer

4. Comment les groupes sont organisés

  • Au début, en individuel, puis par paire, puis par quatre et, pour finir, le groupe entier

5. Etapes et timing

  • Chacun réfléchi seul et en silence sur un sujet commun et présenté sous forme de   questions (par exemple, quelles opportunités voyez-vous pour progresser à ce sujet ? Comment géreriez-vous cette situation ? Quelles idées ou quelles actions recommanderiez-vous ?) 1 minute
  • Les participants génèrent des idées par paires, à partir des idées issues de leur phase de réflexion personnelle ; 2 minutes
  • Les idées de chaque paire sont partagées et développées par groupe de quatre (il y a lieu de détecter les similarités et les différences) ; 4 minutes
  • Posez la question aux groupes : « Quelle est l’idée maîtresse qui ressort de votre conversation ? ». Chaque groupe partage une idée importante avec tous les autres (répéter ces cycles autant que besoin) ; 5 minutes

 

POURQUOI ? OBJECTIFS

  • Impliquer chaque personne dans la recherche de réponses
  • Eviter les cercles vicieux de dépendance engendrés par à une sur-aide ou un sur-contrôle
  • Créer des espaces ou les participants peuvent s’exprimer sans crainte et diminuer les différences hiérarchiques et de pouvoir
  • Faire émerger les non-dit et élargir la diversité des propositions
  • Enrichir la qualité des observations et des idées avant leur expression
  • Conduire naturellement vers un consensus ou une compréhension partagée

1-2-4-Tous

Impromptu Networking

Impliquer simultanément tous les participants d’un groupe

pour faire éclore

Questions, Idées & Suggestions

(12 min.)

Bons Tuyaux & Chausse-Trapes

  • Faîtes en sorte de faciliter fortement la réflexion silencieuse avant la conversation par paires
  • Demandez à tous de noter leurs idées sur papier lorsqu’ils réfléchissent seuls
  • Utilisez une cloche pour annoncer les transitions
  • Soyez rigoureux avec le timing, faîtes un deuxième tour si besoin
  • Avec un grand groupe, durant la phase « tous », limiter le nombre d’idées partagées à trois ou quatre
  • Dans un groupe plus grand, utiliser un facilitateur ou quelqu’un pour collecter les suggestions et les idées non partagées
  • Inviter chaque groupe à partager leur découverte et à ne pas répéter celles déjà exprimées
  • Protéger l’émergence des idées en les préservant des discussions en grand groupe
  • Remettre la censure des jugements à plus tard ; rendre les idées visuelles ; lâchez-vous !
  • Quand vous avez l’impression d’être arrivés sur un « plateau », passer à une autre forme d’expression (improvisation, dessins, histoires)
  • Faites respecter la règle : une seule conversation à la fois dans le groupe
  • Faites un second tour si vous n’êtes pas allés assez loin !

Variations

  • Notez graphiquement les idées à mesure qu’elles émergent du groupe
  • Utiliser des Post-It dans les étapes deux et trois du processus
  • Réutiliser les idées qui émergent dans des sessions de Design Storyboards, Improv Prototyping, Ecocyle Planning
  • Passer de groupes de quatre à des groupes de 8 quand vous recherchez le consensus. Notre collègue Lyz Rykert appelle cela Octopus (la Pieuvre).

1-2-4-Tous

Exemples

  • A utiliser après un discours ou une présentation, lorsqu’il est important d’en retirer des retours (questions, commentaires, idées), plutôt que de demander à l’assistance : « Avez-vous des questions ? »
  • Un groupe de managers a utilisé deux cycles de 1-2-4-Tous pour redéfinir leurs meetings hebdomadaires trop peu motivants
  • Pour une conversation spontanée qui débute après que le sujet d’une réunion a été annoncé 
  • Pour un groupe à qui il a été demandé de résoudre un problème ou de réfléchir à une nouvelle opportunité d’innovation
  • Pour débloquer une discussion devenue dysfonctionnelle ou parvenue au point mort
  • Pour éviter qu’un leader dise aux autres quoi penser et quoi faire (souvent de manière non intentionnelle) 
  • Pour un groupe qui tend à être excessivement influencé par son leader
  • Lisez l’histoire de Craig Yeatman dans la Troisième Partie du livre sur l’utilisation de 1-2-4-Tous pour aider à gérer une décision de fusion-acquisition ou sur le site web en anglais  « Des prises de décisions à forts enjeux rendues faciles », « Inclusive high stakes decisions made easy »

Crédit: Les Liberating Structures ont été développées par Henri Lipmanowicz et Keith McCandless www.liberatingstructures.com

Version française : Romain Bisseret et Frédéric de Verville / In Excelsis www.inxl.fr